logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/05/2014

Le 1er mai est associé au muguet bonheur

 

Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?

 

Par Direct Matin, publié le 30 Avril 2014 à 07:52

 

 

 

La tradition d’offrir du muguet tous les 1er Mai remonterait au XVIe siècle.

Selon la légende, en 1560, le chevalier Louis de Girard avait offert au roi Char­les IX un brin de muguet, symbole du printemps et du renouveau.

Charmé, le monarque aurait instauré cette pratique pour les dames de la cour, affirmant "qu’il en soit fait ainsi chaque année". Elle se serait alors diffusée dans le pays.

Mais ce n’est qu’au début du XXe siècle qu’elle est associée à la fête du Travail, créée en 1889.

En 1941, sous l’Occupation, le maréchal Pétain déclara le 1er Mai "Fête du travail et de la concorde sociale" pour rallier les ouvriers au gouvernement de Vichy. Le jour devint férié, chômé et payé. L’églantine rouge, jusque-là symbole du socialisme, fut remplacée par le muguet.

 

                          

Je vous souhaite un excellent premier mai au milieu des

vôtres si possible.

BISES

 

ALIETTE LYDIA

08:12 Écrit par Lydia Chamarie | Lien permanent | Commentaires (4)

13/04/2014

Les super, hyper et autres :

Ce tableau relevé sur le "Nouvel Observateur" du 12 avril montre en peu de choses la réalité du rapport de tous ces magasins ou soi-disant tout est "bon marché".

 

Mais non, bien sûr, tous ces gens se débrouillent fort bien puisqu'ils sont devenus les plus grandes fortunes de France entre autres mais pas seulement.

 

Je vous souhaite un bon dimanche ensoleillé,

ALIETTE LYDIA

==========

 

 

 

L'aristocratie des linéaires

 

08:19 Écrit par Lydia Chamarie | Lien permanent | Commentaires (2)

06/04/2014

Le marathon de Paris

50.000 coureurs se sont inscrits pour prendre part ce dimanche matin

à la 38ème édition du Marathon de Paris. Année après année,

l'épreuve a de plus en plus de succès, malgré des tarifs qui ont

quasiment doublé en dix ans.

Pour prendre part à l'édition 2014, les coureurs ont dû payer entre

70 et 115 euros, alors que la fourchette s'étalait de 42 à 62 euros,

il y a dix ans. Une hausse des frais d'inscription loin de freiner les ardeurs

des forçats du bitume:

les 50.000 dossards disponibles pour l'épreuve de dimanche avaient tous

trouvé preneur à la mi-janvier, près de trois mois avant l'épreuve.

animation réalisée par Alice : gif sport

Souvent des personnes pas très entraînées ou mal entraînées.

Franchement, aller courir dans Paris, une ville aussi polluée,

et payer aussi cher, je ne comprends pas très bien leur motivation.

Ma foi, Chacun son truc.

Bonne fin de dimanche

 

ALIETTE LYDIA

16:33 Écrit par Lydia Chamarie | Lien permanent | Commentaires (5)

18/03/2014

Les centres de tri

J'en ai visité un centre de tri, la semaine dernière, à Bègles près de chez moi.

Cela m'a appris certaines choses.

Notamment sur la compression des bouteilles en plastique.

Beaucoup les compressent de haut en bas or il ne faut pas le faire.

La machine ne les détectent pas et elles ne sont donc pas recyclées. C'est très dommage !

Il n'est d'ailleurs pas obligé de les compresser.

On peut très bien les mettre telles quelles dans la poubelle.

Sachant que dans d'autres régions françaises, les machines ne détectent pas du tout les bouteilles compressées que ce soit d'une façon ou d'une autre.

Revoyez votre tri, il n'est peut-être pas idéal.

Il ne faut pas non plus mettre dans la poubelle des papiers et cartons, des pubs entourées d'un film plastique. Il faut d'abord enlever ce film plastique et le jeter avec les déchets ménagers.

Si vous en avez l'occasion, je vous invite à visiter vous aussi ces centres de tri de votre région.

C'est très instructif.

BONNE JOURNÉE

 

ALIETTE LYDIA

 

08:27 Écrit par Lydia Chamarie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4)

02/03/2014

Une citation à faire paraître :

Dans la vie, nous avons tous :

 

- Un secret inavouable,

- Un remords éternel,

- Un rêve irréalisable,

Et un amour inoubliable.

 

de Diego Marchi

Aliette Lydia

12:58 Écrit par Lydia Chamarie dans poésie | Lien permanent | Commentaires (5)

22/02/2014

La Russie à l'honneur en ce moment

Toutes les excentricités de la Russie :

 

Les JO sont enfin terminés demain. Tous les excès de toutes sortes y sont présents.

Et maintenant, voilà que des décisions sont prises là-bas pour des choses futiles

mais quand même ! Voyez plutôt :

La prohibition, votée par le gouvernement, de certains sous-vêtements synthétiques contenant moins de 6 % de coton, suscite un tollé dans le pays.

« Nous voulons la liberté de culotte ! » scandent les manifestantes.

Je vais leur donner un bon conseil : ne mettez plus de culottes !

 

 

GROS BISOUS

 

ALIETTE LYDIA

 

 

07:31 Écrit par Lydia Chamarie | Lien permanent | Commentaires (3)

12/02/2014

Les taxis

Je vois que les taxis sont très agressifs pour défendre leur boulot.

Quand ils disent que c'est un métier, se croient-ils parfaits dans leur travail ?

Ils paient une licence, d'accord, ce n'est pas cela qui fait d'eux de bons artisans.

Je me souviens de plusieurs fois où j'ai pris le taxi à Paris et où je n'ai pas été satisfaite.

Notamment, un jour j'ai pris un taxi à la gare. Je lui ai donné l'adresse où je voulais aller.

Eh bien ! Je me suis retrouvée devant un numéro dans une rue qui n'était pas la bonne.

J'ai donc dû faire un long trajet à pieds avec mes bagages après l'avoir payé.

Une autre fois, j'ai pris un taxi qui n'était ni gracieux ni sympathiques et qui m'a mise mal à l'aise par son attitude.

Aussi, je ne vais pas prendre leur défense. Ce ne sont pas de bonnes personnes.

Malheureusement, ailleurs qu'en France ce n'est pas mieux.

A Marrakech, par exemple, je préfère ne pas parler de ces taxis-là :

Car ils sont voleurs, antipathiques et j'en passe.

Heureusement que nous avons rencontré de gentilles personnes qui nous ont véhiculés dans la ville parce qu'autrement, nous aurions dû rester coincés à l'hôtel.

Alors, ils sont agressifs et violents mais c'est un peu leur nature profonde qui est comme ça.

Désolée messieurs les taxis, il faudrait commencer par changer vos comportements. Par vous mettre à la place des personnes qui veulent utiliser vos services. Être courtois, bien sapés, voiture propre, honnêtes et j'en passe. Prendre le chemin le plus court et non pas le plus long comme vous savez très bien le faire.

Sinon, faites autre chose.

Gif animé chien

Bonne JOURNEE

 

A L

11:30 Écrit par Lydia Chamarie | Lien permanent | Commentaires (5)

28/01/2014

Peu présente

Me suis éloignée des blogs. Ce sera ainsi désormais.

Présente une fois par semaine ou plus si j'ai du temps.

Aujourd'hui, je vous offre quelques jolies images :

 

http://vero61.v.e.pic.centerblog.net/86fp4pk9.gif

http://papillondereve.p.a.pic.centerblog.net/5c7088e5.gif

 

http://papillondereve.p.a.pic.centerblog.net/2dc423ac.gif

 

De belles couleurs vous aideront peut-être

à affronter le temps !

BISES

ALIETTE

07:47 Écrit par Lydia Chamarie | Lien permanent | Commentaires (7)

11/01/2014

Pédaler sour le bureau pour faire son électricité

Photo voiture scintillante :

 

http://papillondereve.p.a.pic.centerblog.net/d4fed754.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bureau-vélo Pedal Power producteur d'énergie.

Le bureau-vélo de Pedal Power permet de produire l'énergie nécessaire afin d'alimenter ordinateurs, téléphones portables ou autres machines tout en travaillant.

Finies les jambes lourdes et la course pour arriver à temps aux cours de pilate. Il est maintenant possible de faire du vélo au travail, tout en produisant sa propre énergie alimentant ordinateurs et téléphones portables. Et ce grâce au bureau-vélo inventé par deux entrepreneurs américains en 2008.

Selon le site du magazine "the Atlantic, Andy Welkin et Steeve Blood ont conçu cet étrange objet après avoir réalisé que l'homme est un producteur d'énergie, avec 97% d'efficacité. Fort de ce constat, ils ont eu l'idée de la rediriger vers des objets du quotidien, domestiques ou industriels. En quelques coups de pédale, les utilisateurs du "Pedal Power" peuvent recharger leurs matériels électroniques, faire marcher leur machine à smoothie ou moudre du grain, tout en gardant les mains libres pour effectuer d'autres activités. Un adulte pouvant générer environ 75 watts en deux heures. il lui faut 3 à 6 heures de pédalage pour charger un ordinateur, et 30 à 40 minutes pour un mobile. Et l'idée séduit.

Les créateurs du Pedal Power ont triplé leur objectif de financement

Pour mener à bien son développement, les deux concepteurs ont lancé une plateforme de récolte de fonds sur Internet. Le succès est au rendez vous rapidement: l'objectif initial de 10.000 dollars est triplé. Fort de leur 30.000 dollars, les deux inventeurs ont plus que nécessaire pour parvenir à améliorer leur concept. Andy Wekin, l'ingénieur de l'équipe, a ainsi prévu de développer une version plus silencieuse afin que le Pedal Power soit utilisable dans des bureaux selon le magazine en ligne Fast Company. «On va construire une dizaine de machines dans les deux mois à venir», précise Steve Blood, qui s'occupe du côté business de la société.

Sans être encore produites de façon industrielle, les machines sont déjà en vente sur Internet. Fabriquées à la main, elles coûtent 2000 dollars. Le délai de livraison est de quatre mois. Les deux inventeurs visent un large marché. «Les gens qui sont intéressés sont des fermiers, des enseignants ou des brasseurs. Nous avons aussi été contactés par des entreprises qui souhaitent que nos machines soient utilisées tous les jours par leurs employés», indique Steve Blood.

Plus globalement, le créateur raconte, dans une video qui présente le projet : «On aimerait voir les machines Pedal Power dans tous les cafés de toutes les villes dans le pays.» Ces deux irréductibles idéalistes espèrent changer la façon de consommer l'énergie aux États-Unis. Mais pas seulement. Leur but est aussi d'exporter leur concept dans les pays en développement comme en Inde où ils confirment "avoir discuté d'un projet d'irrigation pour des fermes rurales dans le pays."

Des bureaux We Watt dans la gare d'Avignon

 

L'Europe n'est pas leur priorité. D'autant qu'un groupe belge We Watt y est déjà implanté. A l'instar de Pedal Power, la société propose des bureaux équipés de pédales permettant d'alimenter des appareils électroniques. Largement développée en Belgique, l'entreprise grandit en France, grâce à des contrats signés avec la SNCF, précise Patricia Ceysens, créatrice du concept. Des tables ont été installées dans six gares dans l'Hexagone, dont Montaparnasse où l'on peut voir des passagers pédaler pour ravitailler leurs mobiles entre deux trains.

Source : le Figaro.fr

On peut en faire des choses sous le bureau...

ALIETTE LYDIA

16:51 Écrit par Lydia Chamarie | Lien permanent | Commentaires (5)

31/12/2013

Tous mes bons voeux pour 2014

 

 

 

L'année 2013 se termine.

2014 va prendre la suite ; c'est ainsi !

Il faudrait juste qu'elle soit meilleure.

Ce serait mieux.

Pour les personnes esseulées, ayant subi un deuil ou autres,

Laissons le temps faire son œuvre.

Je vous embrasse à vous qui venez me visiter.

ALIETTE LYDIA

21:03 Écrit par Lydia Chamarie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique