logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/12/2016

La vie des abeilles en décembre

Nous sommes en décembre.
Découvrez chaque mois, des informations sur la vie de votre ruche et l'activité des apiculteurs :

Que se passe-t-il dans la ruche ?

Arrêt sur image… Le froid est à présent bel et bien là. Plus une abeille à l’horizon, pas de bourdonnement ou d’activité aux portes des ruches. Les colonies sont sages, voire très sages ! Elles vont rester au chaud dans la ruche et attendre le retour des beaux jours ! Car les abeilles n’aiment pas le froid ! En dessous de 5 à 6°C elles tomberaient littéralement dans un état « comateux » ce qui sonnerait la fin de l’essaim.

Mais la nature est bien faite, et lorsque l’hiver arrive, les abeilles vont se tenir au chaud, toutes ensemble, formant ce que l’on nomme communément « la grappe ». Elles vont ainsi limiter l’activité au sein de la ruche pour consommer modérément les réserves qu’elles ont pu mettre de côté durant l’été.

Dehors il fait froid. La météo annonce sur certaines régions des températures inférieures à 0°C.

Plus, ou très peu de végétation à l’horizon. La Nature est elle aussi en pause. Elle n’a plus rien à offrir. Aucune nourriture encore disponible en extérieur pour les abeilles… La colonie va vivre sur ses réserves en consommant le miel stocké durant la bonne saison.
Fin décembre, le solstice d'hiver marquera la reprise de la ponte (très faible) pour la reine. Tout doucement l'activité au sein de la ruche reprendra…

Zoom sur …
La grappe d’hiver

Pour se tenir bien au chaud pendant l’hiver, les abeilles vont se blottir les unes contre les autres dans la ruche. Elles vont former ainsi une « grappe » à l’instar des grappes de raisins. Au centre, là où la température sera la plus élevée, on retrouvera bien entendu la Reine. C’est le « cœur » de la grappe. La température avoisine les 15 à 37°C.

Le cœur est protégé par une couronne d’abeilles qui régulent cette température. Elle forme le « manteau » autour du centre. Enfin en périphérie, on retrouve les abeilles les plus exposées. Celles en bout de grappe. La température y est beaucoup plus froide, entre 7 et 13°C. Il ne faudra pas qu’elle descende davantage. En dessous de 6°C les abeilles seraient en péril.

De son côté, l'apiculteur …

L’apiculteur profite de cette période pour envoyer les pots de miel aux parrains concernés. Il en profite aussi pour vendre son miel lors des marchés de Noel par exemple. Il y propose divers produits de la ruche : miel, bougies à la cire, bonbons au miel, pollen, propolis, pain d'épice, vinaigre de miel, savon au miel…

Les interventions aux ruchers sont limitées pour éviter de perturber les colonies. Principalement des contrôles visuels ou des pesées permettant d’estimer les réserves des ruches.

Le Saviez – vous ?

Pendant l’hiver, ce sont les abeilles à l’intérieur de la grappe qui jouent le rôle de chauffage. Elles font vibrer les muscles de leur thorax, sans activer le mouvement d’ailes, ce qui permet de ventiler la chaleur au cœur de la grappe.

Un peu de poésie … La citation du mois !

« Une colonie d’abeilles est certainement le procédé de la nature le plus merveilleux pour structurer de l’énergie dans le temps et dans l’espace » Jürgen TAUTZ « L’étonnante abeille »



Je vous rappelle que vous pouvez à tout moment consulter ces informations et visualiser les photos de votre ruche sur votre espace parrain.

En vous affichant comme protecteur des abeilles, vous participez activement à leur sauvegarde, aussi n'hésitez à faire suivre ce mail à vos collègues ou amis, qui seront ravis de suivre la vie de votre ruche !

 

Cordialement,
L'équipe Un toit pour les abeilles
1 Perspective de l'Océan 17000 LA ROCHELLE
Tél. 05.17.26.10.23

A bientôt

ALIETTE LYDIA

06:40 Écrit par Lydia Chamarie | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonjour et super merci pour cette nouvelle info, suis devenue marraine abeilles depuis quelques mois - il faut juste rappeler que sans abeille, il n'y aura plus d'homme

Écrit par : Lady Catherine | 05/12/2016

C'est passionnant !J'aime regarder les abeilles butiner et quelquefois je les prends en photo,mais je ne savais rien de leurs vies l'hiver:ma voilà renseignée.A Nice,je vois encore un bourdon,mais il fait encore chaud:17 degrés aujourd'hui;
Courage ma chère Lydia et désolée d'avoir délaissé les blogs,cet automne j'ai vendu ma petite maison à La Bollène Vésubie:bien occupée!
Bonne soirée
Christiane

Écrit par : les bouchons voyageurs | 02/01/2017

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique