logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/06/2010

A dire ou pas

Quand les enfants étaient jeunes, nous campions.

Et nous adorions cela. C'est resté un excellent souvenir.

Je me souviens de Hollandais rencontrés lors de vacances d'été.

Ils ne parlaient pas la langue sauf deux ou trois trucs.

Par exemple, ils s'amusaient à dire :

"Bon appétit" pour ajouter aussitôt : "Vous qui payez ?"

Quelqu'un leur avait appris cette réponse à faire dans ce cas précis.

Nous avons revu ces charmants Hollandais plusieurs années,

au point que mon fils et leur fille ont été ensemble pendant trois étés.

Il est d'ailleurs allé passer quinze jours chez eux,

Et il avait trouvé l'ambiance fabuleuse (surtout autour de Noël et jour de l'an.)

Après ils ne sont plus vus.


Tout ceci pour dire qu'en bon "savoir-vivre" il n'est pas recommandé de

souhaiter un bon appétit car cela revient à réduire le repas au simple

assouvissement d'un besoin primaire alors qu'il convient de le considérer

comme un moment agréable passé en bonne compagnie.


Bien sûr il n'y a pas que cela à respecter. Moi-même, je dois dire, m'égare parfois

à faire des choses qu'il n'eut pas fallu que je fisse... (Chut ! Ne le répétez pas !)


Qu'en pensez-vous ? Dites-le moi ;

 

 

Camping chez mumuland.centerblog.com

 

BON DIMANCHE


A L I E T T E

 

 

07:41 Écrit par Lydia Chamarie dans Vocabulaire | Lien permanent | Commentaires (13)

Commentaires

Coucou Aliette !
Pareil avec mes parents nous allions camper et p'tit frère Régis lorsque l'on passait près d'une tente où les gens mangeaient , il disait sans trop articuler "bande d'abrutis" et eux de dire "merci" , fous rires après un peu plus loin .
Se sont de bons souvenirs et ce n'était pas contre ces gens là en particulier .
Ici le soleil est encore là mais orage sur la soir , nous allons à Saint Louis en Alsace chez une cousine .
Bon dimanche gros bizoux de Gilbert et moi à Michel et toi ,
Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/06/2010

On fait c'qu'on peut ! et c'est déjà beaucoup
pour le camping de notre jeunesse quel plaisirs
et dans la nature ....ça revient à la mode !
amitiès

Écrit par : ventdamont | 06/06/2010

Nous n'avons jamais fait de campings. En ce qui me concerne, les mois d'été et plus disons de mai à fin septembre, étaient les mois où je travaillais comme un bourrique. Et oui, c'est toujours l'époque où les usines font l'entretien et les grosses réparations, et selon l'éloignement de la maison, nous ne rentrions chez nous que tous les 15 jours. et pour seulement le W-End. Arrivée dans la nuit du vendredi et départ dans celle du dimanche
Les enfants allaient 1 mois en colonies de vacance et Eliane en profitait pour monter à Reims chez ses parents. en Août, des amis nous prêtaient leur chalet à Corençon en Vercors, Eliane y allait avec les enfants, et moi, je montais le samedi matin en moto, pour en redescendre le dimanche soir, lorsque c'était fin de semaine à la maison. je prenais mes congés....en hiver !!!

Bises et belle journée.

Écrit par : patriarch | 06/06/2010

j'ai campé une partie de ma jeunesse avec ma mère et mon frère , j'ai campé adulte avec mes petites filles et il a fallu la coupe du monde de foot en 1998 pour abandonner à jamais toute idée de camping, trop de bordel avec les supporters, depuis des ballons en forme de quequette pour bien dire "on va les avoir" les musiciens occasionnels qui claironnent sans savoir jouer, les choeurs et leurs chants spéciaux , les "indiens "maquillés de bleu blanc rouge pour representer un drapeau (parfois des pays bas), les écrans géants dans le camping , les entrechats du lendemain pour ne pas marcher sur la viande soule endormie là....
peut-être à refaire mais en camping sauvage au fond de mon jardin!
bises

Écrit par : josette | 06/06/2010

J'ai toujours fait du camping depuis ma jeunesse, ça a commencé par une petite tente canadienne, puis une autre familiale, suivie d'une grande caravane pour pouvoir emmener les 4 enfants, ensuite on suivit d'autres caravanes plus petites au fur et à mesure que les enfants ne campaient plus avec nous ou avaient leur tente personnelle, après nous avons essayé le camping car en premier en location et ensuite un minibus que mon mari avait aménagé confortablement mais celui-ci nous ayant laissé en panne au fin fond du Portugal nous l'avons abandonné et sommes revenus à la caravane, petite à présent pour mieux circuler que Paul appelle notre sac à dos
Voilà et dans quelques jours nous repartons camper, en espérant pouvoir le faire encore longtemps, c'est notre évasion
Bisous Aliette

Écrit par : f.jegou | 06/06/2010

Bravo à tous les campeurs (surtout Françoise qui campe encore ; parce que pour moi c'est fini, c'est du passé.)

Aliette

Écrit par : Aliette | 06/06/2010

ah le camping !! souvenirs souvenirs heureusement que nous avions ça pour pouvoir partir en vacances maintenant le camping est devenu bien cher

Écrit par : bernadette | 06/06/2010

J'aimais bien le camping et pour les enfants c'est super ils se font plein de nouveaux amis. Fini depuis que nous habitons dans le petit village de Dizimieu en Isère. Si je pouvais je partirais bien en camping-car.
Bises et bonne journée
Biche

Écrit par : Biche | 07/06/2010

ah ... le camping; comme j'aimerais encore
mais le dos ma pôvre, le dos!
bises

Écrit par : henri | 07/06/2010

Nous ne sommes jamais allés en camping , j'en connais beaucoup qui tous les ans retrouvaient les amis .Ceux qui le peuvent continuent avec le même plaisir .
Maman nous payait les locations de villa , a ma soeur et à moi , elle passait 15 jours chez chacune , mais très proches ,nous passions ensemble nos vacances .Les enfants se faisaient des amis , les hommes aussi après le bain , pétanque apéro .
pour terminer le soir par la promenade sur le front de mer avec les voisins amis , un vrai bataillon . .

Bravo à tes enfants , Il faut être courageux et se battre pour arriver à se faire une situation .Encore faut-il avoir la capacité . et ils l'ont eux tous les deux .Un peu en retard pour trinquer , mais mon coeur est avec vous . Bonnes vacances à tous Aliette , l'esprit léger . bises . huguette .

Écrit par : macary huguette | 07/06/2010

Deux années de suite. Entre 14 et 16 ans. Avec mon père qui me prenait en vacances 15 jours, ensuite il me laissait à des amis à lui, une famille de 8 enfants. A Fromentine en Vendée. J'avoue avoir d'excellents souvenirs. J'y ai vécu mon premier flirt. A l'époque, cela n'allait pas loin et c'était très bien. Ensuite, retour à Bordeaux chez maman, reprise de l'uniforme et le collège... Redevenue très sérieuse la Geneviève.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 07/06/2010

Je n'ai jamais campé. Jeune, j'allais en vacances chez mes grand-parents. Puis il y a eu la guerre, et ensuite jeune fille, je ne suis plus partie.
Puis il y a eu les enfants et je louais à "Logis de France" appartement ou maison et nous partions un mois. J'emmenais maman.
Ma belle-mère s'occupait de son fils (mon ex) pendant mon absence, car avec le travail aux champs, il ne pouvait prendre des congés, mais il était bien heureux de retrouver sa vie de garçon...
Bisous.
Josiane

Écrit par : josiane | 08/06/2010

Je n'ai jamais campé. J'ai peur des orages sous la tente.
Enfants, nous ne partions jamais en vacances avec les parents. Nous allions en colonie de vacances, soit à la mer ou à la montagne.
Bises du soir Aliette.

Écrit par : pimprenelle | 14/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique